Rechercher dans Le fabrique

Raspberry Pi 4 un minuscule ordinateur de bureau à double écran

Buy a Raspberry Pi 4 Model B – Raspberry Pi

Présentation vidéo Raspberry Pi 4

Démarrer

Vous aurez besoin

Aller plus loin

Raspberry Pi 4 Spécifications technologiques

Spécifications

  • Broadcom BCM2711, Quad core Cortex-A72 (ARM v8) 64 bits SoC @ 1.5GHz
  • 2 Go, 4 Go ou 8 Go de LPDDR4-3200 SDRAM (selon le modèle)
  • 2.4 GHz et 5.0 GHz IEEE 802.11ac sans fil, Bluetooth 5.0, BLE
  • Gigabit Ethernet
  • 2 ports USB 3.0; 2 ports USB 2.0.
  • En-tête GPIO standard Raspberry Pi 40 broches (entièrement compatible vers l’arrière avec les planches précédentes)
  • 2 ports × micro-HDMI (jusqu’à 4kp60 pris en charge)
  • Port d’affichage MIPI DSI à 2 voies
  • Port caméra MIPI CSI à 2 voies
  • Port vidéo audio et composite stéréo à 4 pôles
  • H.265 (décodage 4kp60), H264 (décodage 1080p60, 1080p30 code)
  • Graphiques OpenGL ES 3.0
  • Fente de carte Micro-SD pour le chargement du système d’exploitation et le stockage de données
  • 5V DC via connecteur USB-C (minimum 3A*)
  • 5V DC via en-tête GPIO (minimum 3A*)
  • Puissance sur Ethernet (PoE) activée (nécessite un HAT PoE distinct)
  • Température de fonctionnement: 0 - 50 degrés C ambiante

* Une alimentation 2.5A de bonne qualité peut être utilisée si les périphériques USB en aval consomment moins de 500mA au total.


Administrateuradministrateur Publié le : Lundi 05 avril 2021 @ 20:43:01

Rechercher dans à écouter

160 d’histoire des câbles de télécommunication en trois minutes


Administrateuradministrateur Publié le : Samedi 20 mars 2021 @ 13:27:26

Rechercher dans à écouter

La certification Pix, c’est quoi ?

En moins de 3 minutes, découvrez la certification Pix avec la vidéo ci-dessous !

Après avoir évalué et développé vos compétences numériques via votre profil Pix, la certification vous permet de les valoriser officiellement. A travers une session de certification, Pix vérifie la sincérité de votre profil et vous délivre un certificat.

En savoir plus avec le centre d'aide de PIX

https://support.pix.fr/fr/support/solutions/articles/15000028752-la-certification-pix-c-est-quoi-


Administrateuradministrateur Publié le : Mercredi 03 mars 2021 @ 15:08:26

Rechercher dans à écouter

Le spectacle Peace & Lobe lundi 15 février au "Pôle de Technologie"

E.P.I. Le son des choses !14

Dans le cadre de l’Enseignement Pratique Interdisciplinaire « Le son des choses ! » La Musique, la Physique, les Sciences de la vie et de la terre et la Technologie travaillent autour de la production d’une œuvre sonore. Chacun dans sa problématique nourrit le projet global.

Découvrir le scénario de l'E.P.I. https://martonne.net/sections.php?op=listarticles&secid=40

Le portail de Peace and lob Pays de la Loire par Mus'azik

https://www.peaceandlobepaysdelaloire.fr/

logo_peaceandlobe_paysdelaloire-233x300.png

Depuis plus de 10 ans, le collectif Peace and Lobe Pays de la Loire parcourt la région pour raconter auprès des scolaires l’histoire des musiques amplifiées, le fonctionnement du son et de l’oreille ainsi que les réflexes à adopter pour préserver son audition le plus longtemps possible.

Vous aimez la musique ? la voir ? l’écouter ? Quel que soit votre âge, ce spectacle alliant conférence, morceaux live, extraits sonores et vidéos…..vous permettra d’appréhender le son autrement, afin que la musique reste avant tout un plaisir.

Le concert pédagogique pour mieux maîtriser sa gestion sonore

Les musiciens et techniciens passent en revue les musiques qui ont jalonné le XXe siècle et les évolutions technologiques qui les ont accompagnées. Les guitares s’électrifient, le rock s’accélère, les boîtes à rythmes imposent la cadence... Ces évolutions technologiques sont synonymes de montées en puissance sonore qui peuvent s’avérer dangereuses pour les oreilles. Peace & Lobe fait ainsi le tour des (mauvaises) habitudes liées à l’écoute de la musique et transmet les bons réflexes à adopter pour préserver son audition. Plus qu’un concert, il s’agit d’un spectacle dynamique, illustratif qui alterne des temps d’interprétation musicale, de discussions, de projection vidéo et d’échanges avec le public.

Les objectifs sont les suivants :

  • informer sur les risques auditifs liés à l’écoute des musiques actuelles amplifiées et/ou à la pratique musicale,
  • responsabiliser chaque élève sur sa gestion sonore, en lui apportant des éléments de connaissance
    qui lui permettront de faire ses propres choix,
  • encourager les collégien·ne·s et les lycéen·ne·s à adapter leurs comportements vis-à-vis des niveaux sonores émis et reçus lors de l’écoute de la musique (baladeur, concerts...) ou de la pratique de la musique.


Administrateuradministrateur Publié le : Mardi 09 février 2021 @ 08:47:24

Rechercher dans à écouter

24 janvier, Journée internationale de l’éducation : en 2021 Relancer et redynamiser l’éducation pour la génération COVID-19

educationday-2020-cover-c-tom_wang-shutterstock.jpg

En direct le 25 January 2021, 14:00-17:00 (GMT+1) 

Zoom connection link : http://on.unesco.org/IDEzoom

Livestreaming English : https://youtu.be/aIcanJWTvac 

En direct Français : https://youtu.be/osc35wKP-V8

L’éducation est un droit humain, un bien public et une responsabilité publique.

L’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 24 janvier Journée internationale de l’éducation(link is external), afin de célébrer le rôle de l’éducation pour la paix et le développement.

Sans une éducation inclusive et équitable de qualité et des opportunités tout au long de la vie pour tous, les pays ne parviendront pas à réaliser l’égalité des genres et à briser le cycle de la pauvreté qui laisse de côté des millions d’enfants, de jeunes et d’adultes.

Aujourd’hui, 258 millions d’enfants et de jeunes ne vont toujours pas à l’école ; 617 millions d’enfants et d’adolescents ne savent ni lire ni effectuer des calculs simples ; moins de 40 % des filles en Afrique subsaharienne achèvent leur scolarité secondaire et près de quatre millions d’enfants et de jeunes réfugiés ne sont pas scolarisés. Ceci constitue une atteinte à leur droit à l’éducation et cela est inacceptable.

CÉLÉBRATIONS 2021

La troisième Journée internationale de l’éducation (24 janvier) sera célébrée le lundi 25 janvier 2021 et aura pour thème « Relancer et redynamiser l’éducation pour la génération COVID-19 ». C’est le moment de faire progresser l’éducation en intensifiant la collaboration et la solidarité internationale pour placer l’éducation et l’apprentissage tout au long de la vie au centre du processus de relèvement.

La célébration mondiale de cette Journée sera axée sur trois thèmes principaux : les héros de l’apprentissage, l’innovation et le financement. Elle sera organisée en partenariat avec le Bureau de liaison de l’UNESCO à New York, le Siège de l’ONU, le Partenariat mondial pour l’éducation et le Centre d’études interdisciplinaires (CRI), et pourra compter sur la présence de partenaires de la Coalition mondiale pour l’éducation. Dans l’esprit de la Journée internationale de l’éducation, le CRI et l’UNESCO coordonnent le #LearningPlanet Festival – ou « Festival de l’Apprendre », destiné à célébrer l’apprentissage dans tous les contextes et à partager les innovations permettant de réaliser le potentiel de chaque apprenant, quelles que soient les circonstances dans lesquelles il se trouve. À cette occasion, le CRI annoncera également les noms des gagnants du concours de rédaction « Le Petit Prince ».

Relancer et redynamiser l’éducation
pour la génération COVID-19

Cette troisième édition de la Journée internationale de l'éducation intervient au lendemain de la pandémie de COVID-19 qui a entraîné, à l’échelle mondiale, une perturbation de l'apprentissage d'une ampleur et d'une gravité sans précédent. La fermeture des écoles, des universités et autres établissements d'enseignement, ainsi que l'interruption de nombreux programmes d'alphabétisation et d'apprentissage tout au long de la vie, ont bouleversé la vie de 1,6 milliard d’apprenants dans plus de 190 pays. Partout, les gouvernements ont rapidement proposé des solutions de remplacement, mais au moins un tiers des apprenants de par le monde n'ont pu accéder à l'enseignement à distance, tandis que, selon les estimations, près de quatre mois de scolarité ont été perdus dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire de la tranche inférieure – contre six semaines dans les pays à revenu élevé. Et  malheureusement, ces perturbations sont encore très présentes.

La pandémie a amplifié les inégalités sociales, économiques et numériques, exposant toute une génération au risque d'une catastrophe éducative contre laquelle le Secrétaire général de l'ONU met en garde dans sa Note de synthèse intitulée « L’éducation en temps de COVID-19 et après ». Mais elle a également fait ressortir à quel point l'éducation jouait un rôle central dans toutes les sociétés, en tant que bien public commun et fondement de la cohésion sociale, du bien-être et des possibilités d’action. Alors que la pandémie de COVID-19 entre dans ses deuxième et troisième vagues, parfois plus graves que les précédentes, imposant de nouveaux confinements dans différents pays, de nombreuses écoles restent ouvertes, alors même que d’autres institutions et certaines entreprises sont fermées, ce qui témoigne de l'importance et du caractère irremplaçable de leur rôle dans la société, ainsi que multiples risques – scolaires, socioémotionnels et économiques – encourus lorsque l’on s’en remet uniquement aux solutions d'apprentissage à distance.

Parallèlement, la pandémie a été un signal d'alarme – pour rendre les systèmes éducatifs plus résilients face aux crises, mais également plus inclusifs, flexibles et durables. Elle a mis en évidence la capacité des systèmes à innover, en repoussant les frontières des possibilités d'apprentissage, ainsi que l’esprit d’initiative dont ont fait preuve les enseignants pour assurer la continuité de l'apprentissage ; elle a fait ressortir l'immense valeur que revêt l'éducation pour les apprenants, les familles et les communautés – car la perte d’un bien, même temporaire, permet de mieux en appréhender toute la valeur.

L’action menée face aux perturbations causées par la pandémie a débloqué et inspiré de nouveaux partenariats, comme en témoigne la Coalition mondiale pour l'éducation de l'UNESCO, qui a fédéré 160 partenaires depuis son lancement en mars 2020. Cette dernière rassemble diverses organisations résolues à mener des actions de sensibilisation et de mobilisation en faveur de l'éducation, illustrées entre autres par la campagne « Sauvez notre avenir ». Elle a été le moteur de la coopération intergouvernementale dès les premiers jours de la crise et, plus récemment, lors d'une session extraordinaire de la Réunion mondiale sur l'éducation organisée par l'UNESCO, le Ghana, la Norvège et le Royaume-Uni en octobre 2020. À cette occasion, les chefs d'État et de gouvernement et les ministres de plus de 70 pays ont approuvé une déclaration exprimant un engagement fort en faveur de la protection du financement de l'éducation, ainsi que de la mise en oeuvre des actions suivantes d’ici à la fin de 2021, afin de préserver l’éducation :

  1. Prendre toutes les mesures nécessaires pour rouvrir les écoles en toute sécurité et sans exclure personne ;
  2. Soutenir tous les enseignants en tant qu’intervenants de première ligne et accorder la priorité à leur formation et à leur développement professionnel ; 
  3. nvestir dans le développement des compétences pour une relance inclusive ; 
  4. Réduire la fracture numérique qui a empêché un tiers des apprenants du monde entier d'accéder à l'éducation pendant la fermeture des établissements d'enseignement ;
  5.  Maintenir, voire augmenter, les budgets de l'éducation ; veiller à ce que les plans de relance soutiennent les mesures visant à atténuer les pertes, en termes d'apprentissage, et à permettre aux plus vulnérables de retourner à l'école ; et accroître le volume, la prévisibilité et l’efficacité de l’aide à l’éducation.

En ce début d'année, le moment est venu d'intensifier la collaboration et la solidarité internationale en vue de placer l'éducation et l'apprentissage tout au long de la vie au centre des efforts de relance et de transformation vers des sociétés plus inclusives, plus sûres et plus durables. Il est temps d'investir afin de mieux adapter les systèmes éducatifs du monde entier à la réalité de l'interdépendance que la pandémie a précipitée, et de faire de l'éducation un moyen de promouvoir la justice sociale, la paix, le respect de la diversité, les droits de l'homme et les valeurs démocratiques.


Cette Journée internationale de l'éducation a pour but de :

  • mettre en lumière les engagements pris et les actions menées par la suite dans le cadre de la relance pour protéger l'éducation, accroître l'inclusion et lutter contre l'abandon des apprentissages ; 
  • célébrer les initiatives menées par les gouvernements, les éducateurs et les organisations (du niveau mondial au niveau local), ainsi que les partenariats susceptibles de remobiliser l'éducation au service des principes d'équité et de pertinence ;
  • mettre en avant les meilleures pratiques en matière de législation et de politiques sur le financement équitable de l'éducation, ciblant de manière efficace et efficiente les plus défavorisés au moyen d'un outil (baptisé PEER) présenté sur le site Web du Rapport mondial de suivi sur l'éducation de l'UNESCO ;
  • donner la parole à la génération COVID-19 pour qu'elle exprime ses préoccupations et ses aspirations face à un avenir marqué par une récession économique et le changement climatique.

Administrateuradministrateur Publié le : Dimanche 24 janvier 2021 @ 11:57:23

Carte
Galeries Photo

#sardines2020

Depuis 2001 hébergé chez Octave
Depuis 2005 propulsé par le CMS NPDS